AVANT LA FIN DE L’ÉTÉ

Fiction documentaire / 80’/ 2017
Au cinéma le 12 juillet en France

Au cinéma le 1er novembre en Suisse romande

La presse en parle: www.avantlafindelete.com


Shellac distribution (France) – Sister distribution (Suisse)
Une production Intermezzo films & 4 A 4 productions
en coproduction avec la RTS (Radio Télévision Suisse)
Salvajes productions et Sunny independent pictures
Avec le soutien du CNC, du CNAP, du CICLIC, de la région ILE DE FRANCE, de la région Occitanie. Avec la participation du Cinéforom et le soutien de la loterie romande.

Logo-Acid-Cannes_2017_NOIR_Fond_transparent   ACID Cannes 2017 – Film d’ouverture
palmes_entrevues_noires_fond_blanc_film_en_cours_2016.png Prix FILMS EN COURS aux Entrevues de Belfort 2016
KVIFF-document-films_lg.jpg Karlovy Vary Film Festival 2017 – Documentary Competition
logofiflr.jpg Festival international du film de la Rochelle 2017
LFF 16_ Laurels_GRIERSON NOM_POS MENTION SPECIALE du jury au BFI – London film festival 2017 
swisstalent.jpg  Prix EMERGING SWISS TALENT AWARD at Zurich Film Festival 2017 
FNC46-logo-horizontal-noir.jpgFestival du nouveau cinéma de Montréal – Compétition internationale
chicago_international_film_festival The Chicago international film festival – Documentary competition
namur Festival international du film francophone de Namur – Regards du présent
saint paul.jpg Festival du film de St-Paul-Trois-Châteaux
FS_laurel_las_nuevas_olas_ENG_AAFF  Sevilla European Film Festival – Compétition New waves
logo 41 Mostra.jpg Sao Paulo International film festival 2017 – New directors competition
IDFA-laureaat-official-selection-2017-DIAP  IDFA 2017 – Best of festivals
viennalelogo2017_rgb_download.jpg   Festival international du film de Vienne
° 12ème rencontres cinématographiques CINEALMA 
° 18ème Festa do Cinema Francês de Porto 
° French Film Festival UK 2017


Après cinq ans d’études à Paris, Arash ne s’est pas fait à la vie française et a décidé de retourner vivre en Iran. Espérant le faire changer d’avis, ses deux amis, Hossein et Ashkan, le convainquent de faire un dernier voyage à travers la France. 


Si le farsi est l’une des plus belles langues du monde à parler et à écouter, elle est également l’une des plus belles à filmer. Maryam Goormaghtigh nous entraîne dans une errance hédoniste sur les routes de France à travers les yeux de trois Iraniens, qu’elle filme avec une grande tendresse et une intimité impressionnante. Des siestes, des repas et des bons mots : on se régale, on discute avec sagesse de photographie, de musique, ou d’interprétation des rêves… et surtout de nanas et de drague. La virilité de ces personnages d’ordinaire exploités dans les «buddy movies» en prend un coup, puisque c’est bien la féminité rafraîchissante de ces hommes qui se révèle peu à peu ici. Derrière cette virée débonnaire scintille, en creux, le sombre éclat de l’âme en exil. L’appel de l’enfance, de sa terre, de sa musique, de sa poésie, de sa langue. La réalisatrice parvient, sans dogmatisme, à construire un aller-retour incessant et fécond entre deux mondes que beaucoup de clichés opposent : la France et l’Iran. On a ainsi parfois l’impression de faire du tourisme en Iran, alors qu’on est au milieu de la France profonde. Les paysages français deviennent une extension du geist iranien, avec une finesse, une simplicité, un humour qui affleurent sans recherche d’effets, sans volontarisme narratif ou esthétique. Une image splendide et surtout une très belle bande son servent à merveille ce film qui fleure bon la liberté dans un écrin très oriental : anodin en façade, riche à l’intérieur.

Wissam Charaf et Ioanis Nuguet (Catalogue Acid Cannes 2017)

Press kit: Dossier de presse